bio par nature

Cure de sève de bouleau : quand et comment la faire ?

Mar 6, 2024 | Bien être | 2 commentaires

Aussi appelée « cure de printemps », la cure de sève de bouleau regorge de bienfaits pour l’organisme. Véritable élixir de bien-être, l’eau de bouleau se distingue par sa teneur en vitamines et minéraux. Mais pour profiter de ses vertus, il est important de respecter quelques règles. Découvrez comment faire une cure de sève de bouleau et à quel moment la commencer pour une efficacité optimale.

La sève de bouleau : qu’est-ce que c’est et comment la consommer ?

Consommée depuis des millénaires, notamment dans les régions nordiques, la sève de bouleau présente certaines particularités qui la distinguent de la sève des autres arbres. Elle a l’aspect d’un liquide clair, presque transparent, n’a pas d’odeur et son goût est peu sucré (contrairement à la sève d’érable utilisée pour l’élaboration du fameux sirop). Ces propriétés font qu’elle est souvent appelée « eau de bouleau ». Elle est d’ailleurs constituée d’eau à 99 %. 

La récolte est effectuée au début du printemps, avant que l’arbre se pare de ses premières feuilles, lors de la montée de la sève brute. Cette dernière est particulièrement concentrée en principes actifs puisqu’elle a été en quelque sorte « préparée » tout l’hiver à partir des réserves de l’arbre. La sève descendante, qui apparaît plutôt au milieu ou à la fin de la saison printanière, est beaucoup moins riche en nutriments.

La collecte nécessite de pratiquer un trou dans l’écorce (souvent réalisé à la perceuse) et d’y fixer un récipient pour laisser la sève s’écouler naturellement. 

La sève de bouleau se consomme pure, sans traitement préalable. Cependant, les produits proposés dans les rayons des épiceries bio sont habituellement stabilisés pour éviter le processus de fermentation rapide qui survient dans les jours qui suivent la collecte. C’est un produit minimalement transformé. 

Quels sont les bénéfices de la sève de bouleau ?

La sève de bouleau peut être utilisée comme complément alimentaire naturel. Elle se démarque par sa richesse en vitamines. Ce précieux nectar est également recherché pour sa teneur en minéraux et oligo-éléments : calcium, potassium, magnésium, phosphore, sélénium, etc. Autre atout, la sève contient des antioxydants de la famille des flavonoïdes

Bien qu’elle ne soit pas considérée comme un traitement allopathique, l’eau de bouleau offre plusieurs bénéfices sur la santé :

  • Elle contribue à détoxifier l’organisme en facilitant l’élimination des toxines. 
  • C’est un drainant naturel qui soulage les symptômes liés à la rétention d’eau. Grâce à ses propriétés diurétiques, la sève de bouleau peut prévenir les infections urinaires, mais doit être utilisée avec précaution chez les personnes souffrant d’insuffisance rénale.
  • Anti-fatigue grâce à sa richesse en vitamines et minéraux, le jus de bouleau peut vous aider à garder la forme et à améliorer la qualité de votre sommeil.
aliments riches en fibres

Quel est le meilleur moment pour commencer une cure de sève de bouleau ?

Il est recommandé de commencer une cure au début du printemps, d’une part parce que la sève fraîche est récoltée à cette période, d’autre part parce que les besoins en vitamines et minéraux de l’organisme sont accrus à la sortie de l’hiver. Souvent utilisée comme alliée d’une cure detox, la sève de bouleau est idéale pour préparer le corps au changement de saison

Les règles d’or pour une cure de sève de bouleau réussie

Avant toute chose, assurez-vous de ne pas présenter d’allergie au bouleau. D’une manière générale, les personnes sensibles aux pollens sont plus à risque de mal tolérer la sève de cet arbre. La cure doit être évitée chez les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que chez les jeunes enfants.

Au-delà du choix du produit, qui est essentiel pour profiter des trésors nutritionnels de la sève de bouleau, il est important de respecter la durée de la cure qui doit être suivie pendant trois semaines minimum. Un grand verre de jus de bouleau (environ 200 ml), de préférence le matin à jeun, est suffisant pour couvrir les besoins de la cure. Veillez à placer la sève au réfrigérateur et à le consommer rapidement après ouverture. 

Où trouver de l’eau de bouleau ?

Vous pouvez trouver de l’eau de bouleau dans le rayon bio des supermarchés. Cependant, la sève de bouleau fraîche est uniquement disponible au début du printemps. En dehors de cette période, les produits sont pasteurisés ou stabilisés. Il est donc essentiel de vérifier le processus de mise en bouteille pour éviter l’ajout de conservateurs. Par exemple, pour la sève de bouleau d’origine européenne, de l’acide citrique est utilisé comme régulateur d’acidité, tandis que pour celle d’origine Haute-Savoie, du jus de citron est ajouté.

Et où se procurer la sève de bouleau Bio par Nature ? 

Vous pouvez trouver de la sève de bouleau bio Bio par Nature dans de nombreuses grandes surfaces. Notre sève de bouleau bio est reconnue pour ses vertus bienfaisantes et sa qualité, et elle est de plus en plus appréciée par les consommateurs soucieux de leur forme et de l’environnement.

La sève de bouleau Bio par Nature est récoltée en Haute-Savoie par Alex, un producteur passionné et fervent défenseur du bio. Depuis son jeune âge, il a développé une passion pour le végétal. Nous avons choisi de nous associer à sa démarche afin de rendre ce produit accessible au plus grand nombre. Elle est également est sans sucre ajouté.

Peut-on récolter soi-même le jus de bouleau ?

Vous possédez cet arbre dans votre jardin ? Rien ne vous empêche de procéder à la récolte, mais vous devrez porter une attention particulière à la conservation de la sève. Si vous n’avez pas la possibilité de consommer l’eau de bouleau au jour le jour en prélevant la quantité nécessaire au quotidien, vous pouvez utiliser la conservation sous vide pour éviter une altération prématurée de la sève. Attention, les bouteilles doivent être stockées dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière.

Vous aimeriez préparer le printemps sereinement ? Découvrez quels sont les aliments à privilégier pour affronter le changement de saison en douceur. 

2 Commentaires

  1. Christa Triepel

    Bonjour
    Je découvre votre produit, je récolte depuis des années la sève pour ma consommation suis étonné par la clarté et la transparence du produit même au niveau du goût c’est moins prononcé
    Espérons que l’effet magique se produise

    Réponse
    • Equipe Bio par Nature

      Bonjour,

      Nous sommes ravis que vous ayez pu découvrir nos produits.

      Nous vous souhaitons une bonne dégustation !

      L’équipe Bio par Nature

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Abonnez-vous pour retrouver toutes nos astuces !

Découvrez nos conseils bienfaits

1

Choyer sa ligne

Garder la ligne, c’est aussi apprendre à reconnaître les sensations de rassasiement et la satiété. La première vous indique avoir mangé suffisamment, la seconde maintient votre énergie et éloigne l’envie de grignoter entre deux repas.

2

Végétaliser mon assiette

Aujourd’hui, aller vers une alimentation moins carnée et plus végétale est une excellente manière de réduire son impact environnemental tout en faisant du bien à votre santé.

3

Chouchouter ma digestion

Saviez-vous qu’une alimentation bonne pour le transit est majoritairement composée de fibres ? Mais au-delà des fibres, il est possible de prendre soin de sa digestion en adoptant plusieurs réflexes quotidiens.

4

Cuisiner sain

Saviez-vous qu’une alimentation bonne pour le transit est majoritairement composée de fibres ? Mais au-delà des fibres, il est possible de prendre soin de sa digestion en adoptant plusieurs réflexes quotidiens.

5

Préserver ma santé

Rester en bonne santé n’est pas uniquement une question d’alimentation. En effet, l’activité physique, le sommeil, la détente et aussi le soleil sont autant de facteurs à prendre en compte pour préserver son bien-être au quotidien.

6

Apporter la bonne énergie

Pour être performant, le corps a besoin d’être nourri en conséquence et avec les bons aliments. Eh oui, adopter une alimentation énergétique n’est pas réservé qu’aux athlètes !